01 février 2012

Genèse

Il y a 6 ans, la maîtresse travaillait  dans une école privée,

elle remplaçait les titulaires.

Cette année-là, elle avait une classe de C.E.2

Un matin, à la photocopieuse, la maîtresse apprit

que sa mission s'achèverait à la fin de la semaine.

Elle enregistra l'information puis emmèna ses élèves en classe.

Ce matin-là , elle  trouvait les enfants insupportables.

Tout l'énervait, tout l'agaçait.

Elle était épuisée quand arriva  l'heure de la récréation.

Seule dans la classe, elle ne comprenait pas.

Habituellement ils n'étaient pas difficiles, elle ne les trouvait pas  exaspérants.

Bon va falloir réfléchir!

Et puis elle se souvint : dans quelques jours elle rendrait la classe à la titulaire.

Peut être que ça n'allait pas être si facile partir!

Elle pensa au départ et le départ se dessina en elle.

10h30, retour des élèves dans la classe.

Elle leur annonça son futur départ et le prochain retour de la maîtresse titulaire.

Elle leur parla de son bonheur de travailler avec eux.

10H45, les élèves entamèrent un exercice de mathématiques.

La maîtresse ne les trouva pas insupportables,

ils semblaient à nouveau adorables!

Voilà ! La maîtresse  prit  conscience

que son état d'esprit pouvait influer sa manière de recevoir les autres,

sa perception qu'elle avait du monde extérieur.

Ce moment précis avait modifié sa manière d'être maîtresse.

Elle sait maintenant que lorsqu'elle est fatiguée

elle  vivra douloureusement la situation de classe.

Quand elle est fatiguée la maîtresse lâche les rênes

et elle se couche plus tôt le soir .

Posté par Melodie7 à 01:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]