17 août 2012

"Je suis nul en français"

 

 Il y a 7 ans, maîtresse suppléante:

David, en C.E.1, dyslexique et

pris en charge par la R.A.S.E.D. , était un enfant joyeux et entouré.

La fois où la maîtresse avait listé toutes les manières

de se défendre face aux collégiens voisins

David avait plaisanté:

  "moi je montre mes fesses!"

David aimait les mathématiques,

Il était dans les strarting-bloks

et au top départ il noircissait son cahier.

En français c'était une autre chanson.

Quand la maîtresse disait " grammaire!",

David n'était plus là puisqu'aucune trace n'apparaissait sur le cahier

La maîtresse s'affola :

"Dis donc  David, on dirait que tu aimes beaucoup les maths!"bonnet_ane

Le petit acquiesça

"Mais en français quand on fait la correction, 

toi tu en es encore à écrire la date,

le numéro et la page de l'exercice.

Je ne comprends pas ce qui t'arrive.

- Bein oui, je suis nul en français !!"

Quelle horreur!

Comment un enfant pouvait-il imaginer cela!

Quel sentiment terriblement !

La maîtresse tenta de le rassurer :

"Mais  personne n'est nul en math ou en français."

Il y a juste des enfants qui sont inquiets

car ils ne comprennent pas un exercice,

parce qu'ils ont peur de se tromper.

On va passer un pacte :

dès que tu as un doute,  tu m'appelles

et je viendrai tout de suite t'aider."

David appela la maîtresse une seule et unique fois!

Voulait-il vérifier la corde qui le parait?

 Il travailla, ensuite, régulièrement en français.

 

Posté par Melodie7 à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]