02 octobre 2012

effroi

Tous les lundi c'est numération.

La maîtresse aborde aujourd'hui une nouvelle notion.

Enfin...nouvelle notion de CM1.

Le travail entamé, les dessins tracés,

les rappels énoncés avec les élèves, 

la notion est nommée : "les prochaines semaines nous allons travailler...

- LES FRACTIONS" continue Clémentine, les yeux plein d'effroi .

La maîtresse a vu en Clémentine comme dans un miroir :   

Elle, desemparée face aux math, a dû retrousser ses manches

pour passer ce fichu concours d'instit.
IMG_5802bis

Ses petits chats sont une résurgence

de la lecture des sujets de concours.

Dans ces salles immenses sans intimité pour pleurer!

Oui les fractions... douloureux souvenir!

Et puis la maîtresse , une fois devenue maîtresse, maîtrisant un peu mieux

son latin et ses nombres, réfléchit, pompe dans les manuels

les entrées les moins fracassantes.

L'an passé, lorsqu'elle aborda les fractions elle remarqua les regards interloqués,

les figures embarrassées, les yeux ronds de poisson  koï.

Alors elle eut une illumination :

" Bon on dit que ce sont des malabars....1/2  malabars....6/2 de malabars"

Et là elle entendit une vague de "AAAAAAAH!!!" signe de connexion ultarapide in cortex.

Et puis en abordant les fractions décimales :

"on dit que ce sont des tablettes de choclat de 10 carrés ".

Certains chipotent:

"Moi j'aime pas le chocolat!

- Et le chocolat blanc?"

Et puis tout doucement elle avance dans sa programmation, tentant de soutenir

la compréhension des élèves fragiles, alimentant en quelques exercices plus pointus

les élèves rapides, s'éloignant du contexte malabar, carambar ou chocolat

pour accéder aux nombres seuls, vers un contexte moins  gourmand.

 

 

Posté par Melodie7 à 07:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]