04 octobre 2012

Ludovic le poète-conteur-philosophe.

Aujourd'hui la classse est montée à 32!

Entre les collègues  capitulant devant les micobes,

la valse des classes devant le  R.A.S.E.D., ça fait 32 élèves en tout.

Sans compter le fils de la maîtresse sans maîtresse,

qui s'entête à l'appeler "maman " et,

dans la désobéissance passive, son habitude domestique,

fait du bruit, perd sa feuille de mathématiques, l'interrompt .

Quelques photocopies pour occuper les neurones de nos invités.

Et puis, face à leur désoeuvrement de l'après-midi la maîtresse propose ses petits carnets

pour "écrire des histoires, des souvenirs de vacances , des secrets..."

La maîtresse n'aurait jamais imaginé la suite de la journée :

Alors qu'elle propose quelques minutes d'écoute

pour les écrits en liberté de ses élèves,

devant le silence des cocos, qui écrivent, écrivent

dans leur carnet mais

n'osent pas encore prendre la parole, 

Ludovic, un des invités, timidement,  lève le doigt.

Et là! Miracle! La maîtresse est envoûtée :

Des histoires courtes et denses emplissent la classe,

ses élèves écoutent, les yeux ronds.

Oui! Janelle adore. La maîtresse la soupçonne

de vouloir plaire mais Janelle argumente:

elle aime, dans l'histoire, les matériaux utilisés

par l'oiseau pour construire son nid,

"des pierres de Lune, du nuage léger". 

Oui Janelle a perçu la poésie du texte.

Ludovic est un poète...

chibi princesse

 

S'en suit, le récit d'un "message plein de soupirs",

écrit par un prince

dans l'attente de sa princesse,

 

 

un message qui "voyage

par dessus les monts et les mers"

pour , finalement,

se poser dans la chambre d'une princesse.

Ludovic est un conteur.

Puis l'histoire d'un indien qui veut grandir et qui doit passer des épreuves.

Finalement le chef lui donne la main de sa fille.

La maîtresse s'extasie  mais précise que

le chef indien aurait pu s'enquérir de l'avis de sa fille.

Ludovic est un philisophe qui pose des questions existencielles...

Et puis devant le plaisir de la maîtresse (?) ,

l'émulation faisant frisonner les habitants de la classe (?)

quelques élèves promettent une histoire. deux copines écrivent rapidement un début .

"Jouée ou lue?" . . . jouée répondent les deux grandes timides.

Une autre rappelle avoir déposé ce matin le texte dans le casier à textes.

La mayonnaise serait-elle en train de prendre?

Posté par Melodie7 à 12:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]