11 octobre 2012

Eric

Ce mardi matin, la maîtresse a parlé à ses petits élèves http://pascalelafraise.files.wordpress.com/2012/06/larme-enfant.jpg

du grand chagrin d'Eric.

 Sans en préciser la nature.

Elle leur a demandé de ne pas le presser de questions.

A lui de taire ou non ses secrets.

Elle leur a dit qu'à son retour

il aura besoin  de leur soutien.

Elle ignore la justesse de ses propos

mais elle sait que les enfants sont capables d'empathie.

Elle  cultive cette propension.

Mais aujourd'hui cela était-il justifié?

Posté par Melodie7 à 12:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]