05 janvier 2013

deuxième année avec Liam

Début décembre, les parents de Liam

étaient à nouveau dans la classe.

Cinquième fois

depuis la rentrée de septembre!

http://journaldeclasse1.canalblog.com/archives/2012/11/17/25286450.html

Deuxième année avec Liam

qui reste un enfant mystérieux

pour la maîtresse.

Il y a un peu plus de deux ans, dans la classe face à la sienne,

durant toute une année, la maîtresse avait entendu Mme V. (la Vilaine)aboyer sur Liam.

http://journaldeclasse1.canalblog.com/archives/2012/04/09/23965972.html

Elle entendait les collègues médire sur cet enfant, évoquant sa violence dans la cour, sa grossièreté.

La maîtresse avait toujours eu un regard compatissant.

Un peu facile quand on n'a pas le protagoniste dans sa classe

Elle imaginait que quelque chose était possible, qu'il ne pouvait pas être le "monstre" décrié.

A la rentrée suivante,juillet et août ayant œuvré à son insu, la maîtresse trouva dans sa classe

3 élèves dyslexiques dont deux avec A.V.S. deux élèves sous ritaline depuis peu,

une dizaine de zozos qui bougent bien , un enfant dont les parents n'ont pas peur de se plaindre

à l'inspection de circonscription et CE FAMEUX Liam  tant décrié! (Cadeau de Mme V.?)

Et Liam s'était révélé grossier et agressif, mais jamais sous les yeux de sa maîtresse qui lui faisait du crédit.

Liam était en guerre et se retrouvait seul à une table . Mais de quelle guerre s'agissait-il? Contre la soeur?

Contre les parents? Une guerre sans limite pour une violence non balisée?

Il y a un an il avait reçu pour Noël un poisson combattant.

La maîtresse ne put réprimer un rire:

"Mais il n'y a pas animal plus à son image!".

 Durant une année Liam, seul car asocial, avait guère travaillé d'une écriture illisible,

l'orthographe épouvantable. Seules les mathématiques trouvaient grâce à ses yeux.

La maîtresse est certaine qu'il aurait travaillé en hurlant comme Mme V. Mais ce n'est pas sa politique.

Cette année la maîtresse a gagné en assurance, lors de ce cinquième entretien,

mais elle n'a rien rétorqué en fin d'entrelien lorsque le papa annonce que

garder son fils une deuxième année n'était peut être pas la bonne solution.

Les parents ont accepté le regard de l'enseignante et vont contacter un orthophoniste pour un bilan.

La maîtresse , elle calcule : 5 fois 2 heures (parfois 3) non rémunérées.

Alors quand les élèves lui ont raconté que, à la cantine,Liam avait proféré des insultes

à son encontre,là elle s'est fâchée et Liam a fait profil bas!

 

Posté par Melodie7 à 16:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]