12 avril 2013

le secret de Marysa

Marysa pleurait encore ce matin! Elle pleure presque tous les jours  et les pleurs durent.

Après avoir usé de toutes ses armes, la maîtresse lui parle fermement, avec dureté :

"je te parle comme ça , je peux paraître dure mais je pense que c'est nécessaire, ton travail en pâtit ,

je ne retrouve plus l'excellente élève du 1er trimestre.

Je ne peux pas passer la journée à dire te dire -  pauvre Marysa. Tu es d'accord ?"

Marysa vit dans un milieu défavorisé. Un défi dans cette ville de la bougeoisie provinciale digne de Chabrol.

La maîtresse sait que l'école est une chance pour elle. Tout spécialement pour elle.

La maîtresse sait aussi que toutes les discussions, les feuilles noircies n'ont abouti à rien.

La maîtresse n'entend pas ce qui se dit avec insistance derrière son discours de victime.

Ecrire son chagrin ne l'a pas aidée.

La maîtresse se sent impuissante. Voilà déjà de quoi l'exaspérer!

La maîtresse a haussé le ton et elle a pris la place des élèves dans les textes de Marysa :

Avant elle écrivait " Je suis triste parce que Jeanne m'a jetée pour le travail à plusieurs."

maintenant c'est " Je suis triste parce que la maîtresse me crie sur moi etc."

Vers 9h30 la maîtresse retrouve Marysa sous la table. De grosses larmes sur les joues.

Subitement,  une idée s'impose :

"Bon tiens , je te donne une feuille et tu dessines mais écoute bien:  tu dessines un animal".

Et puis elle retourne à sa conjugaison.

15 minute plus tard elle s'approche de Marysa . Sur la feuille un lapin et un chat . Un lapin et un chat tristes.

"Qu'est ce que tu as dessiné?

- un lapin et un chat.

- Ils ont l'air tristes!

- Ils sont tristes?

Marysa acquiesce.

-Mais pourquoi ils sont tristes?

- Parce que le frère du lapin les tape.

-  Le frère du lapin tape le chat et le lapin?

Son frère à lui ? poursuit la maîtresse en désignant le lapin.

Bon tu vas écrire tout ça sur cette deuxième feuille."

Puis après la correction des exercices de conjugaison, la maîtresse retourne vers Marysa :

- Marysa, en vrai tu te doutes bien qu'on ne parle pas d'un lapin ni d'un chat !

- Oui je sais!

- On parle de qui en vrai

- De moi.

-Oui c'est ça! Tu es en train de dire que ton frère te tape?

- Oui

- Comment te tapes-il?

- Il me donne des coups de poings et des coups de pieds.

- Mais c'est grave ça . Il n'a pas le droit.

Moi je le connais ton frère, je sais qu'il est capable de ça , je sais qu'il peut être violent.

Tu sais comment ça peut finir cette histoire?

- Oui je sais! papa lui a dit que s'il me tapait trop fort, il pourrait me tuer.

- C'est vrai , je ne serais jamais aller jusqu'à te dire cela mais oui c'est vrai. Mais tu pourrais te retrouver à l'hôpital!

Marysa accepte mal la décision de la maîtresse de prendre rdv avec ses parents.

Rencontrera-t-elle le papa peu familier avec le monde de l'école?

Aucune chance de voir la maman qui ne quitte plus l'appartement depuis quelques années.

Elle a lancé quelques SOS et elle attend de voir dans quel sens tourne le vent.

Posté par Melodie7 à 22:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]