15 avril 2013

fragilité

A nouveaula douleur et le chagrin que ne peuvent effacer les rires des enfants,

les larmes mêlées aux pluies matinales.

 

Un lundi matin avec une Maryssa très vite insolente,

qui hurle " mais de tout façon tu me manques toujours de respect "

puis pleure à grands bruits.

La maîtresse ne peut pas affronter toutes les tempêtes,

celle de la maison, celle de classe;

elle refuse les accusations de l'enfant , celle de l'adulte.

Voilà , elle sait bien que les vilenies cachent du chagrin.

Parfois on ne peut pas aller contre la souffrance d'autrui. En tout cas aujourd'hui.

Elle n'est pas si solide. Fragile aujourd'hui.

Pourtant, il ne faut pas flancher...

Posté par Melodie7 à 12:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]