27 avril 2013

Janelle

 Soucis avec Aurélie la très proche voisine : Janelle ne peut pas écrire un conte seule;

il lui faut quelqu'un à ses côtés ... comme une toute petite fille et sa maman.

C'est comme la multiplications de nombres décimaux :

Janelle est restée dans un état de stupeur devant sa feuille,

pétrifiée devant les questions élucidantes de la maîtresse.

Se lancer dans un exercice qu'on ne maîtrise pas,

s'aventurer dans la construction d'un récit.

Seul face à soi-même, seul face à ses savoirs en construction.

Un individu en train de naître. 

Autonomie du coeur et de l'esprit.

 

 

 

 

Posté par Melodie7 à 17:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]