Kriss a dit "dégage" à un élève et pire à un deuxième.

Des insultes durant  les récréations . Depuis plusieurs mois.

Des apprentissages qui suscitent toujours beaucoup d'inquiétudes.

Lors d'un déplacement en ville, Kriss a sonné aux portes,

pendant les répétitions théâtrales, il a déclenché les alarmes incendie.

Et puis cette semaine, Kriss a insulté le petit frère de d'Hélène, un C.P.

La maîtresse sait combien il est difficle d'atteindre le coeur de Kriss.

Kriss l'enfant précoce qui travaille si peu

Kriss qui insulte et innove dans la verdeur.

La maîtresse est agacée et tente un dernier essai :

- Tu aimerais toi qu'on t'insulte ainsi?

- M'en fiche moi , répond -il en haussant les épaules.

Constance de la réponse à la bouche de l'inaccessible élève.

C'est alors qu'Hélène lance à la maîtresse ,

sur le point de pousser un muet cri intérieur d'énervement .

- Non pas lui, maîtresse, son frère!

Bein oui! Le petit frère de Kriss aura bientôt 5 ans.

La maîtresse le croise à la grille de l'école,

elle voit bien l'air bienveillant de Kriss lorsqu'il se penche vers son frère.

Bonne idée, tentons :

- Tu aimerais toi qu'on dise ces insultes à ton frère,

des insultes comme celles dites au frère d'Hélène?

- HEU...Non!

La maîtresse est surprise et Hélène a raison!

- Tu serais pas un peu triste?

- Oui

La maîtresse vient de découvrir grâce à Hélène le talon d'Achille de Kriss,

la tendresse fatale qui fera peut-être ployer l'inoxydable Kriss.