03 septembre 2013

Nouvelle rentrée


Une rentrée sage et sans éclats.

La maîtresse a capté quelques sourires d'enfants.

Quelques remerciements quand elle a invité les parents à entrer dans la classe.

Quelques étonnements devant le tableau numérique

qui lui avait arraché 2 ou 3 jurons durant l'été.

 

Quelques élèves en qui elle souhaite voir frémir les bases de l'estime de soi.

Des bouilles d'anges. Le fameux ludovic.

Des cerveaux à rassurer :

La maîtresse connaît ses prédécesseurs comptant deux essoreuses à cerveaux!

Quelques commentaires :

"J'aime bien les maths aujourd'hui  parce que c'est facile."

"Les évaluations alors c'est juste pour savoir si on sait ou si on sait pas!".

"C'est des jeux pour apprendre ?"

Des petits " OUAIS"  distillés dans la journée, en écho aux :

"On fera du théâtre". "On fabriquera des jeux".

"Je vais vous lire un poème". "Attention! J'allume le tableau numérique!"

Quelques réponses :

"C'est facile parce que tu as utilisé un outil: le tableau de numération.

En l'utilisant tu apprends. Un jour, tu n'en auras plus besoin"

" C'est ça. Si tu rates une évaluation, tu t'entraînes à nouveau,

encore une fois ou deux. Ensuite, tu refais ton évaluation."

Plusieurs parents qui souhaitent un RDV.

Une maman qu'elle a senti au bord des larmes :

" Pour parler d'un problème, l'année précédente. Non pas au niveau du comportement.

Un problème entre l'enseignante, l'enfant et les parents"

Un enfant qui sort de chez celle qui s'en est prise à la maîtresse

(fichtre! Au diable cette sensiblerie!).

Celle à qui on donne des élèves avec un sentiment de sacrifice:

"lesquels seront assez costauds

pour survivre à un passage dans sa moulinette?"

Celle que, dans quelques jours, la maîtresse dénoncera ainsi

car tout silence est connivence.

 

Demain, au-dessus des copies,  elle fera la somme, entre math et français,

de ceux qui auront besoin d'être accompagnés dans les prochains jours .

 

Ce soir elle a écouté le récit de rentrée de sa BellôBôBidon et

    de son louloufoufou (dans la classe voisine!)

 Demain matin, ce sera au tour de sa bellâme de 13 ans.

Quelle fierté!

 

 

Posté par Melodie7 à 22:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]