07 octobre 2013

Gabriel

Gabriel occupe beaucoup de place dans la classe. Et ce, depuis le début de l'année.

" Un peu comme à la maison, prendre toute la place,

pour ne pas laisser d'espace aux autres,

comme avec  la petite soeur?"

hasarde vainement la maîtresse

Gabriel est bavard, oui il le sait

et il le revendique haute et fort.

Il avait raconté à la maîtresse qu'il était resté,

toute l'année dernière, seul à une table

et sa maîtresse le punissait parfois pendant la récréation.

Toute la journée, la maîtresse l'a rapelé à l'ordre :

" Gabriel! arrête de parler ! Gabriel ! Tu as oublié qu'on devait lever le doigt ?"

Et cet après midi, la maîtresse a le sentiment de stigmatiser Gabriel.

Toujours lui, toujours dans le même rôle.

Alors elle a demandé son élève

qu'elle a coincé entre la vitre et une miss pas trop pipelette:

" Tu n'en as pas marre d'être celui qui parle tout le temps,

tu n'en as pas assez de cette image négative qu'on te renvoie tous les ans?

d'être celui à qui on dit arrête de parler, arrête de te lever !!

tu n'en n'as pas marre de revendiquer d'être bavard ,

tu m'as dit que tu as toujours été ainsi

mais c'est faux, on peut toujours changer"

La maîtresse a vu, oui elle a bien vu :

les yeux de Gabirel se mettre à briller, à se remplir de larmes,

son sourire disparaître pour laisser place à une expression nouvelle.

Elle a bien vu le grand bavard ne plus trouver ses mots,

touché...

Ensuite, lors de la lecture libre, elle l'a vu s'asseoir avec son livre

au pupitre d'appoint au fond de la classe. Elle l'a vu lire calmement

sans chercher à bavarder avec Roxane, ni au dessus de la boîte à livres.

Y aurait-il quelque chose en train de germer ?

Il faudra en rediscuter...

 

Posté par Melodie7 à 17:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]