20 avril 2016

Élian

La maîtresse a apprivoisé l'enfant mutique.

Enfin elle le croyait

car, au retour des vacances de Noël, 

tout était à reconstruire.

Alors la maîtresse lâche l'animal farouche: 

il faut laisser le temps au temps

(ça elle l'a appris avec son fils).

Il faut laisser germer

 les jolies graines qu'elle a semées. 

Libre à l'enfant de laisser fleurir,

s'épanouir la belle récolte.Une  maîtresse ne peut pas tout.

(ça elle l'a appris au quotidien de sa pratique).

C'est bon de ne plus se sentir responsable du bonheur de ses petits élèves.

Elle y participe seulement.

Elle n'a plus de culpabilité ancienne et secrète à apaiser.

Alors la maîtresse place Élian à côté du plus grand bavard de la classe,

bavard mais bon élève, bavard mais riche en lexique soutenu .

Et très vite l'animal rétif papote, apostrophe la maîtresse, rit ,

parle seul ou avec son voisin. Très bien, très bien!

Maintenant, Cher Élian, il faut mettre les mots au service des apprentissages:

maintenant elle n'a plus peur de le booster, elle le secoue, le pousse

dans ses retranchements, exige un rendement intellectuel qu'elle finit par obtenir.

Par contre  , "NON" il " n'aime pas le théâtre".

Bon , une chose est certaine :

la maîtresse ne prend pas toujours les paroles des enfants pour argent comptant.

Élian refusera de signer le contrat (la nouveauté de cette année:un engagement

qui rappelle à chacun qu'on travaille encore sur scène donc on limite les chahuts)

Pendant les répétitions Élian observe les groupes. Parfois il en intègre un  et

la maîtresse fait semblant de n'avoir rien vu.

Finalement il demande un rôle , elle s'exécute en échange de sa signature sur le contrat.

Mais deux séances plus tard, il veut un rôle plus grand puis ce sera un rôle plus petit :

UNE VRAI GIROUETTE que la maîtresse ne peut plus suivre depuis longtemps.

" Tu décides , tu choisis mais tu t'y fixes et tu ne  changes plus d'avis

sinon je vais devenir chèvre!!! "

Élian sourit, choisit, participe.

Quand la maîtresse demande si maintenant il aime le théâtre, Élian reste évasif:

"Je ne sais pas."

Afficher l'image d'origine

 

Posté par Melodie7 à 13:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


14 février 2015

Alan un enfant de coeur

La semaine passée, pendant les répétitions 

Alan s'est disputé avec les enfants de son groupe qui ne l'écoutaient pas,

selon lui, nottement Frédéric.

Alan a boudé, refusant de jouer son son personnage.

La bouderie d'Alan est-elle vraiment justifiée?

A-t-il raison de grommeler qu'il quitte la troupe et renonce au spectacle?

La maîtresse est agacée par l'immobilité d'Alan,

elle voit déjà le spectacle tomber à l'eau...

Pourtant Alan aime le théâtre et occupe  la scène avec bonheur et humour.

Entre les contraintes du texte et la liberté d'interprétation,

Alan a découvert qu'il faisait rire les autres, il a exploré les différentes modulations de sa voix et

les utilise pour le plaisir de ses pairs.

Alan qui n'écrit pas suffisemment vite, qui ne finit jamais son travail,

Alan qui ne donne pas le meilleur de lui-même dans les activités scolaires

mais qui écrit  de si jolis textes dans son cahier d'écrivain .

Alan qui se décrit à  7-8 ans comme un enfant turbulent, insolent et méchant.

La maîtresse connaît par la bouche de la maman l'histoire d'Alan .

Elle ne croit pas tout ce que dit l'enfant, elle lui dit que

derrière ses vilenies d'enfants de 7 ans, se cachait un grand chagrin.

"OUI,OUI , a enchaîné l'enfant, j'étais méchant parce que ma mère était partie

[en métropole pour son nouveau travail et pour  chercher une maison.]"

Alan qui fait rire la maîtresse  en venant un matin jusqu'au bureau 

au lieu de faire son exercice de grammaire, pour lui demander

si elle n'était pas un peu psychologue.

Alan est enfant sensible qui "ne veut pas tout dire"  quand il boude

"car il a peur que les autre se servent de ses propos contre lui "

mais il partage tant de tendresse et de bienveillance dans cette classe.

Alan a parlé à ses camarades cette semaine:

" je voudrais prendre la parole et dire que

je suis désolé pour mon comportement de la semaine dernière.

Je continue la pièce avec vous et je vais essayer de changer mon attitude.

Je voulais dire aussi que grâce à Frédéric j'ai appris que

le théâtre c'est aussi un moment où on s'amuse!"

Oui Alan , on joue sur scène, on rejoue avec soi avec les autres et

les parents sentent la joie et le plaisir ,sur scène, des enfants en liberté .

 

 

 

 

Posté par Melodie7 à 18:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 septembre 2013

1ère séance de théâtre

1ère séance de théâtre.

1ers bonheurs pour les uns,

1ers émois pour les autres, les timides de la classe.

La maîtresse les pousse, un peu, et hop, les voilà sur scène .

La consigne:

se présenter en se mettant en scène.

Beaucoup d'idées, une maîtresse qui rit, qui s'émeut

de les voir si créatifs :

4 copains se rencontrent dans une bibliothèque

un papa qui présente son enfant

une collision entre 4 filles qui en perdent leur latin,

3 danseuses qui se présentent les unes  les autres,

2 garçons évoquant leurs passions.

Nouveauté dans sa classe laboratoire

avec la mise en route du théâtre dès le début d'année

afin de bénéficier de cet outil extraordinaire

sur les grands timides ( nombreux cette année ),

pour des répercussions positives dans les apprentissages.

 

 

Posté par Melodie7 à 15:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 juin 2013

fête à l'école


La maîtresse est sortie de sa classe.

elle a pris un risque, elle qui n'est pas aventurière pour deux sous;

elle qui fait du théâtre en classe depuis quelques années,

du théâtre dont les seuls spectateurs étaient les camarades des autres classes.

le théâtre qui permet de travailler sur les émotions (vocabulaire du cœur,

répertoire de la communication non violente),

le théâtre qui s'avère être le lieu de toutes les audaces pour  les introvertis,

les théâtre qui laissent émerger, hors du français et des math, des stars de classe,

le théâtre qui demande la lecture de texte, qui exige des relectures de vérification.

La maîtresse a fait un spectacle de fin d'année

dans une petite salle communale.

Une semaine de répétition, une semaine empiètant sur les évaluations.

La maman d'Alban a dit que cela se voyait : 

les élèves avaient pris beaucoup de plaisir.

C'est vrai que les pièces sont drôles, 

les rires des parents lui ont rappelé

les raisons du choix des pièces,

et elle leur a laissé de la liberté

hors des chemins balisés des textes,

une liberté qu'ils ont prise

avec bonheur et enthousiasme.

Elle-même a beaucoup ri pendant les répétitions.

La soirée a alterné 1 heure de scénettes tirées des classiques

du théâtre jeunesse et des scénette de leur crû avec des révélations :

Cyrielle en difficulté s'est distinguée peu à peu par ses prouesses

d'actrice, une complicté nouvelle avec une Charlotte inventive et drôle .

Janelle prend conscience qu'en osant et en s'entraînant,comme en math,

elle peut progresser. Elouan, refusant d'apparaître sur scène,

sa maman a négocié avec la maîtresse pour une autre fonction :

régisieur? OK mais le rôle a été assumé une fois sur deux.

"Oui c'est dur" a avoué la maman. Dommage de partager

la perception de la maîtresse enfin d'année.

Elles auraient gagné à travailler ensemble.

Le lundi la maîtresse a demandé aux élèves ce que les parents

avaient pensédu spectacle et parmis les avis enjoués,

Elouan commence ainsi : " ma mère n'a pas aimé du tout!"

La maîtresses stoppe immédiatement l'impertinent:

" Moi, quand j'ai des commentaires négatifs à faire

aux élèves ou aux parents, je commence toujours

par un commentaire positif, je parle de ce qui est bien.

Ensuite seulement je parle de ce qui ne va pas : Alors je te redonne

la parole mais j'exige que la même chose de toi! Merci Elouan!"

           

        Le théâtre fait palpiter une classe.

Sûre, l'an prochain la maîtresse sera une récidiviste!



 

Posté par Melodie7 à 15:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

26 octobre 2012

Nathan

La maîtresse s'est lancée :

Avant de démarrer le théâtre,

les élèves vont travailler avec leur corps ,

leur voix et, bonus, avec la relaxation.

Beaucoup de plaisir, deux ou trois élèves discrets

qui prennent le devant de la scène.

Une mise en valeur bienvenue

pour oser prendre des "risques".

Et puis retour vers la classe

avec des élèves un peu dissipés.

Nathan entre le premier, la maîtresse arrive peu après.

Tous annoncent la couleur :

"Nathan a imité la maîtresse."

Celle-ci , un sourire aux lèvres, un peu curieuse, questionne le coquin :

"Elle ressemble à quoi la maîtresse alors!"

Le coquin, timide rêvant de folies, refuse

de donner suite à la conversation et se défend:

"A rien ! A rien!"

Les propos mis bout à bout provoquèrent l'hilarité générale.

" Quoi! La maîtresse ne ressemble à rien!"

 

 

Posté par Melodie7 à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 septembre 2012

Les petits carnets se noircissent secrètement:

Une chanson en préparation

parlant d'amitié ,

quelques histoires de dieux,

de princesse ou  de monstres ténébreux .

certaines seront lues, d'autres tues.

Trois pièces de théâtre s'élaborent.

La maîtresse attend l'annonce des premiers spectacles.

 

Posté par Melodie7 à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 août 2012

Théâtre en juin

Enzo est  un footballeur sentimental :

Premier sur le terrain de foot, 

il s' essaye à la rime. Obstinément.

Il lit à la classe des poèmes de son cru.

Il vise tant la rime que le poème échoue à prendre son envol.

Et puis un jour Enzo annonce l'écriture d'une pièce de théâtre.

Il recrute une dizaine d'acteurs,

gère les répétitions pendant les récréations,

se procure des accessoires.

La représentation a lieu une semaine plus tard:

La pièce relate les péripéties de trois garçons

happés par un livre dans un monde parallèle .

On y trouve une quête (trouver l'épée magique pour tuer un géant)

l'évocation des relation parents-enfant, 

de l'humour, une cohérence des évènements.

La maîtresse est sous le charme.

La petite troupe a été invitée à se produire dans une autre classe.

Elle envisage, à la rentrée prochaine, de renouveler l'expérience du théâtre,

de filmer les élèves afin qu'ils aient un regard sur leur travail

et, peut-être, une représentation devant les parents.

 

Posté par Melodie7 à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2012

théatre de classe

théatre de classe

Axel a écrit une pièce de théâtre et

il propose une représentation en classe

Axel précise à la maîtresse que le sujet c'est Star Wars.

La maîtresse accepte mais avec un cahier des charges précis

issu des avatars des pièces précédentes :

le texte écrit doit être respecté et la maîtresse en sera la gardienne.

Les acteurs doivent donner les précisions

nécessaires à la compréhension de la pièce

qui ne doit pas excéder 10 mn.

Axel recrute sa troupe,

gère les répétitions pendant les récréations.

Metteur en scène il doit faire face à quelques caprices d'acteurs,

Liam, le poisson combattant, 

propose d'être souffleur puis obtient un rôle.

Evidemment la maîtresse doit faire la guerre

aux petits accessoiristes clandestins car

 les blasters  remplissent les cartables à son insu,

les sabres lasers tombent des casiers.

La pièce a lieu et

elle obtient un vif succès:

course poursuite dans l'espace,le père et  le fils,

combats interstellaire, le bien et le mal.

Un joyeux bazar contrôlé par les enfants se déploie dans la classe,

la maîtresse frisonne et

sur le coeur des garçons souffle un vent guerrier.

Posté par Melodie7 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]